Page chargée le 16/04/21 à 09h32 heure de Paris

AWS-Achat

POSER UNE QUESTION A L'ACHETEUR PUBLIC A PROPOS DE LA CONSULTATION

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

19/04/2021 à 16h00

2021-090

Prestations d’interprétation pour la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Non demandée

Cette consultation bénéficie du Service DUME.

Documentation sur les dépôts

 

Si vous avez l'intention de soumissionner il est important que vous fassiez en sorte de vérifier que vous disposez de toutes les éventuelles modifications de dossier avant de déposer; pour cela retirez à nouveau le dossier une semaine avant la remise limite pour vérifier s'il y a eu des changements, et prendre connaissance de la correspondance éventuelle.

Compilation des correspondances et pièces jointes


Message aux entreprises :

Réponse

Bonjour,


Il semble y avoir une confusion avec la consultation 2020-280 "prestations de traductions" qui est close.


Bien à vous.

Liste des questions

Question n°7

Bonjour,

Je vous prie de trouver ci-dessous une liste de questions concernant le lot n°1 :

1/ Pour le service de traduction assermentée, pouvez-vous confirmer que les traducteurs doivent être assermentés par une cour d’appel en France ? Devons-nous livrer le scan tamponné par email ou également envoyer les traductions par voie postale ? Devons-nous indiquer le prix au mot source ou par page physique ? Le prix présenter doit-il inclure les frais postaux?


2/ Pour les délais urgents, quelle quantité de mots seront à livrer sous 72 h ?

3/ Le CCTP précise que « si les documents ne sont disponibles qu’en format pdf, ils seront acceptés par le Titulaire qui pourra appliquer un prix majoré au mot. Cette majoration tarifaire est justifiée par le fait que, dans certains cas, le document PDF nécessite un traitement particulier en cas d’utilisation d’un logiciel de traduction.

Hors le BPU ne prévoit pas la majoration tarifaire pour le travail de mise en page/ préparation des documents. Comment devons nous intégrer cette tarification dans l’offre ?

Merci d'avance,
Cordialement,

Modification du DCE : 2021-090 : Prestations d’interprétation pour la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Modification du DCE : Veuillez prendre en compte les modifications apportées au DCE et listées ci-dessous
-----------------------------------------------------------------------------
Message personnalisé de l'acheteur
-----------------------------------------------------------------------------
Bonjour,
l'article 6.8 du cahier des clauses administratives particulières et l'article 8 du cahier des clauses techniques particulières ont été modifiées. les modifications incluent une indemnisation pour les annulations de bon de commande moins de 3 jours avant le début des prestations.
-----------------------------------------------------------------------------


AWS-Achat
AWS - 97 rue du général Mangin - 38100 Grenoble


Message aux entreprises :

Réponse

Bonjour,


Je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous les réponses apportées à vos questions:


- Question CCTP p4 b. : suite à votre réponse, pourriez-vous confirmer que le matériel est sous la responsabilité du titulaire seulement si la Région a demandé expressément la ligne du BPU : « 14.Gestion des casques pour l'interprétariat simultané - Remise aux participants et récupération ».

En cas d'assistance technique gérée par le titulaire sans demande de cette ligne du BPU, le matériel est sous la responsabilité de la Région.

La présence d'un technicien en charge de la régie n'est pas suffisante pour exiger la responsabilité du matériel par le titulaire, si la distribution et récupération des casques se fait par la Région ou bien par un autre prestataire.

 

Réponse :

La procédure de distribution et de récupération sera la même qu'elle soit effectuée par le titulaire, des hôtesses ou des agents du protocole: Remise du casque en échange du CNI ou document officiel et prise en compte stricte des conditions fixées par le titulaire.  La présence du prestataire doit simplement permettre une supervision et un cadrage du dispositif en responsabilité.

 

- Question CCTP p6 article 8 : Nous prenons note de la ré-évaluation de l'indemnité "maximale" en cas d'annulation moins de 3 jours ouvrés avant la date de début des prestations. Toutefois nous souhaiterions revenir sur ce délai de 3 jours. Même si cela est prévu à titre exceptionnel, il n'en est pas moins catastrophique pour le titulaire si cette annulation intervient sur un événement de grande envergure, impliquant de nombreux interprètes, mobilisés sur plusieurs jours, ainsi que du matériel conséquent et des techniciens. A 3 jours d'un événement de grande envergure, tout a déjà été préparé, les ressources humaines et matérielles sont mobilisées et sous contrat. Et en 3 jours il est impossible pour le titulaire de "retourner sa veste" en trouvant un nouvel événement sur lequel mobiliser ses ressources. C'est donc une importante perte de revenu, à la fois pour le titulaire, pour les interprètes et pour les techniciens, provoquée par une annulation à l'initiative de la Région. Nous pensons honnêtement que cette condition d'annulation est trop en défaveur du titutaire qui n'aura bien entendu pas été à l'origine de cette annulation et qui aura fait tout le travail exigé par la Région. En général le délai est plus long. Pourriez-vous revoir ce délai de 3 jours pour qu'il soit plus acceptable au regard du travail fourni par le titulaire à seulement 3 jours d'un événement?  

 

Réponse :  La possibilité exceptionnelle d'une annulation d'un bon de commande moins de 3 jours ouvrés avant la date de début des prestations doit être envisagée. Cela serait notamment nécessaire lorsque la poursuite de l'exécution des prestations serait rendue impossible du fait de l'édiction par une autorité publique de mesures venant restreindre, interdire, ou modifier de manière importante l'exercice de certaines activités en raison de la crise sanitaire.

Les conditions d'indemnisation prévues dans ce cas sont cependant modifiées au CCTP et au CCAP. Ainsi, Le titulaire aura droit, en outre, à être indemnisé de la part des frais et investissements, éventuellement engagés pour la réalisation des prestations objet du bon de commande annulé et strictement nécessaires à son exécution, qui n'aurait pas été prise en compte dans le montant de l'indemnisation prévue. Il lui incombera d'apporter toutes les justifications nécessaires à la fixation de cette partie de l'indemnité dans un délai de quinze jours après la notification de la décision d'annulation du bon de commande par la Région.

 

-Question  BPU ligne 186 : nous prenons note de votre réponse à la question précédemment posée. Toutefois celle-ci reste partiellement répondue. En effet, il n'est pas possible de fournir un prix unique pour de l'enregistrement audio sans connaître le nombre de canaux. L'enregistrement audio se fait par canal et donc par langue, ce qui implique un coût supplémentaire à prévoir à la fois pour enregistrer chaque canal mais également pour rémunérer les interprètes des droits d'auteur pour chaque langue. L'enregistrement d'1 combinaison de langues implique seulement 2 interprètes et 2 canaux. L'enregistrement de 4 combinaisons de langues implique 8 interprètes et 5 canaux. Les prix sont donc bien différents. Pourriez-vous préciser dans la ligne 186 du BPU que vous souhaitez un tarif pour un canal. Ainsi vous aurez un prix unitaire qu'il suffira de multiplier si le besoin est sur plusieurs canaux?

 

Réponse :   Oui, un tarif par canal est attendu.

 

- Question BPU ligne 189 : nous prenons note de votre réponse mais ne sommes pas sûrs d'avoir compris votre réponse. Ce besoin apparaîtrait dans le cas de figure où les interprètes sont à distance, connectés à une plateforme virtuelle et des participants sont pour certains également connectés sur la plateforme et d'autres sur place en présentiel. Dans ce cas vous souhaiteriez que tout ce qui se passe sur la plateforme virtuelle soit diffusé, audio et vidéo, dans la salle de conférence? Pourriez-vous confirmer que cela ne concerne pas le cas de figure où les interprètes sont sur place, en cabines et que leur prestation est diffusée dans la salle de conférence et également sur la plateforme virtuelle? Cette distinction est très importante pour fournir un service et un tarif approprié. Bien à vous,

 

Réponse :    

Cas de figure ou les interprètes sont en distanciel avec une partie des participants en présentiel. Il faudra donc diffuser aux participants en salle les traductions réalisées sur la plateforme.


Bien à vous

Liste des questions

Question n°3

Bonjour,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous une liste de questions :

- CCTP p4 b. : suite à votre réponse, pourriez-vous confirmer que le matériel est sous la responsabilité du titulaire seulement si la Région a demandé expressément la ligne du BPU : « 14.Gestion des casques pour l'interprétariat simultané - Remise aux participants et récupération ».
En cas d'assistance technique gérée par le titulaire sans demande de cette ligne du BPU, le matériel est sous la responsabilité de la Région.
La présence d'un technicien en charge de la régie n'est pas suffisante pour exiger la responsabilité du matériel par le titulaire, si la distribution et récupération des casques se fait par la Région ou bien par un autre prestataire.

- CCTP p6 article 8 : Nous prenons note de la ré-évaluation de l'indemnité "maximale" en cas d'annulation moins de 3 jours ouvrés avant la date de début des prestations. Toutefois nous souhaiterions revenir sur ce délai de 3 jours. Même si cela est prévu à titre exceptionnel, il n'en est pas moins catastrophique pour le titulaire si cette annulation intervient sur un événement de grande envergure, impliquant de nombreux interprètes, mobilisés sur plusieurs jours, ainsi que du matériel conséquent et des techniciens. A 3 jours d'un événement de grande envergure, tout a déjà été préparé, les ressources humaines et matérielles sont mobilisées et sous contrat. Et en 3 jours il est impossible pour le titulaire de "retourner sa veste" en trouvant un nouvel événement sur lequel mobiliser ses ressources. C'est donc une importante perte de revenu, à la fois pour le titulaire, pour les interprètes et pour les techniciens, provoquée par une annulation à l'initiative de la Région.
Nous pensons honnêtement que cette condition d'annulation est trop en défaveur du titutaire qui n'aura bien entendu pas été à l'origine de cette annulation et qui aura fait tout le travail exigé par la Région. En général le délai est plus long.
Pourriez-vous revoir ce délai de 3 jours pour qu'il soit plus acceptable au regard du travail fourni par le titulaire à seulement 3 jours d'un événement?

- BPU ligne 186 : nous prenons note de votre réponse à la question précédemment posée. Toutefois celle-ci reste partiellement répondue. En effet, il n'est pas possible de fournir un prix unique pour de l'enregistrement audio sans connaître le nombre de canaux. L'enregistrement audio se fait par canal et donc par langue, ce qui implique un coût supplémentaire à prévoir à la fois pour enregistrer chaque canal mais également pour rémunérer les interprètes des droits d'auteur pour chaque langue. L'enregistrement d'1 combinaison de langues implique seulement 2 interprètes et 2 canaux. L'enregistrement de 4 combinaisons de langues implique 8 interprètes et 5 canaux. Les prix sont donc bien différents. Pourriez-vous préciser dans la ligne 186 du BPU que vous souhaitez un tarif pour un canal. Ainsi vous aurez un prix unitaire qu'il suffira de multiplier si le besoin est sur plusieurs canaux?

- BPU ligne 189 : nous prenons note de votre réponse mais ne sommes pas sûrs d'avoir compris votre réponse. Ce besoin apparaîtrait dans le cas de figure où les interprètes sont à distance, connectés à une plateforme virtuelle et des participants sont pour certains également connectés sur la plateforme et d'autres sur place en présentiel. Dans ce cas vous souhaiteriez que tout ce qui se passe sur la plateforme virtuelle soit diffusé, audio et vidéo, dans la salle de conférence?
Pourriez-vous confirmer que cela ne concerne pas le cas de figure où les interprètes sont sur place, en cabines et que leur prestation est diffusée dans la salle de conférence et également sur la plateforme virtuelle? Cette distinction est très importante pour fournir un service et un tarif approprié.

Bien à vous,

Message aux entreprises :

Réponse

Bonjour,


Conformément à l'article 3 de l'acte d'engagement, le montant minimum annuel de l'accord-cadre à est de 20 000 Euros HT et le montant maximum annuel de l'accord-cadre est de 200 000 Euros HT.


Bien à vous.

Liste des questions

Question n°6

Bonjour, Pouvez-vous nous préciser le montant annuel du marché ou sur l'ensemble du marché ?, réel ou estimé ? merci

Message aux entreprises :

Réponse

Bonjour,


il s'agit de l'ensemble de toutes les prestations proposées par l'entreprise ainsi que leur tarification à travers le document généralement nommé catalogue et tarifs publics.


Bien à vous.

Liste des questions

Question n°5

Bonjour, Vous demandez, dans les pièces à fournir, "le(s) Catalogue(s) et tarifs publics" pouvez vous expliquer ce que vous souhaitez recevoir exactement. Merci

Message aux entreprises :

Réponse

Bonjour,


:Le besoin n'est pas courant voire rare, aussi nous proposons de maintenir en l'état le groupe A.


Bien à vous

Liste des questions

Question n°4

Bonjour, Le groupe A contient le chinois et l'arabe, ces langues sont assez différentes en terme d'offre de prix par rapport aux autres langues du groupe, le besoin est-il courant? pourriez-vous envisager de créer une colonne prix supplémentaire pour ces 2 langues ? Merci pour votre réponse

Modification du DCE : 2021-090 : Prestations d’interprétation pour la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Modification du DCE : Veuillez prendre en compte les modifications apportées au DCE et listées ci-dessous
-----------------------------------------------------------------------------
Message personnalisé de l'acheteur
-----------------------------------------------------------------------------
Bonjour,
Veuillez noter ces modifications dans les documents de la consultation:
- A l’article 2.d page 4 du CCTP "interprétation à distance", la phrase « de même que le nombre de participants. » est remplacée par la phrase suivante « La limite technique du nombre maximum de participants à une réunion sera prise en compte. »
- A l’article 8 page 6 du CCTP et à l’article 6.8 page 8 du CCAP (annulation d'une commande inférieure à 3 jours ouvrés) le taux de « 20 % » est remplacé par « 40 % »
Bien à vous
-----------------------------------------------------------------------------


AWS-Achat
AWS - 97 rue du général Mangin - 38100 Grenoble


Message aux entreprises :

Réponse

Bonjour,


Je vous prie de trouver ci-dessous une liste de questions concernant le marché référencé 2021-090 :

1- Question CCTP p4 b. : Lorsque du matériel d'interprétation est commandé par un client, alors ce dernier est responsable de son utilisation. Toute perte ou dégradation du matériel doit donc être à la charge du client, principalement lors de la seule livraison et récupération de matériel léger (valises) sans intervention technique durant l'événement. Lorsque le client commande du matériel, celui-ci ne peut être à la charge du titulaire uniquement lorsque la ligne du BPU « 14. Gestion des casques pour l'interprétariat simultané - Remise aux participants et récupération » est commandée. Le titulaire a donc à sa charge la sécurité du matériel. Merci de confirmer cette distinction

Réponse :

Cette distinction est confirmée. A partir du moment où le prestataire est présent pour gérer la remise et la partie technique, il est responsable du matériel. Les prêts sans accompagnements sont en revanche sous la responsabilité de la Région.

 

2- Question CCTP p4 c. : L'interprétation en langue des signes est spécifiée comme « langue française » dans le BPU ligne 80. Au regard du CCTP, pourriez-vous confirmer que la dernière phrase du paragraphe ne convient pas, et que les prestations en langue des signes se feront depuis le français vers le français uniquement. En cas d'intervention d'une langue étrangère, l'interprète en langue des signes devra bénéficier d'une interprétation orale depuis la langue étrangère vers le français, afin d'interpréter en langue des signes depuis le français vers le français ?

Réponse :

Seule la langue française est concernée. Dans l'hypothèse très peu probable d'un devis spécifique pour une traduction en langue étrangère, la prestation complémentaire de traduction sera bien entendu prévue.

 

3- Question CCTP p4 d. : Pourriez-vous confirmer que le titulaire doit présenter une solution d'interprétation à distance avec une plateforme spécifique ? La Région ne souhaite pas travailler sur sa plateforme actuelle ? Le titulaire devra donc configurer les réunions sous son propre compte ?

Réponse :

Comme cela est bien stipulé au CCTP, le prestataire proposera sa solution d'interprétation à distance. Il est également stipulé au CCTP que la collectivité dispose actuellement de licences pour l'utilisation de la plateforme de visioconférence Microsoft Teams que le prestataire pourra être amené à utiliser si cela lui est possible. Si tel est le cas, la Région privilégiera l'utilisation de cette   plateforme pour laquelle elle dispose actuellement de licences.

4- Question CCTP p4 d. : Toutes les plateformes virtuelles ont une limite en termes de nombre de participants. Il n'est donc pas possible de confirmer que « Par l'intermédiaire de cette plateforme, toutes les langues demandées devront être accessibles et ne devront pas être limitées de même que le nombre de participants. ».

Réponse :

Il est exact que cette limite technique du nombre de participants à une réunion sera bien prise en compte. Le CCTP est précisé en ce sens.

 

5-Question  CCTP p5 article 3 : Pourriez-vous préciser ce que vous entendez par « exploitation technique pendant toute la durée de la manifestation » ?

Réponse :

Il s'agit de l'exploitation du matériel technique et des ressources propres au prestataire pour effectuer sa prestation.

 

6- Question CCTP p6 article 8 : Les conditions d'annulation ne nous semblent pas acceptables. En effet, programmer des prestations en mobilisant des interprètes et du matériel en amont, et pouvoir subir une annulation jusqu'à 3 jours avant l'événement en n'étant pas indemnisé du tout, n'est pas possible. Du temps de préparation aura été dédié et les ressources (humaines et matérielles) mobilisées ne pourraient pas être remobilisées sur un autre événement en cas d'annulation à seulement 3 jours. Pourriez-vous revoir ce délai de 3 jours en le remplaçant par 7 jours ? Et pourriez-vous revoir les 20% en cas d'annulation intervenant moins de 3 jours avant l'événement en le remplaçant par 70% car toute la préparation aura été faite ?

Réponse :

Nous vous confirmons qu'à titre exceptionnel, l'Administration se réserve la possibilité d'annuler les prestations sans donner lieu à aucune indemnisation du titulaire même si le bon de commande a été émis jusqu'à 3 jours ouvrés avant la date prévue de la prestation.

En ce qui concerne le cas, également exceptionnel, d'annulation d'une commande moins de 3 jours ouvrés avant la date prévue de début des prestations (et hors cas de force majeure cf. articles 6.8 et 8.1 du CCAP), le montant de l'indemnité que le titulaire pourra réclamer est révisé à la hausse, soit une indemnité maximale de 40 % du montant total HT de la prestation, ou des prestations commandées, faisant l'objet d'une annulation. Le CCTP et le CCAP sont rectifié en ce sens.

 

7- Question BPU ligne 182 : pourriez-vous confirmer que cela consiste uniquement à fournir l'accès à la plateforme d'interprétation à distance pour la durée mentionnée, sans action supplémentaire attendue ? Confirmez-vous que cette plateforme sera forcément fournie par le titulaire et que la plateforme du client ne sera pas utilisée ?

Réponse :

Il s'agit bien ici du prix pour la fourniture de l'accès à la plateforme d'interprétation à distance du prestataire pour la durée mentionnée, sans action supplémentaire attendue

Comme déjà répondu pour la question relative à l'article 2.d du CCTP page 4, si cela est techniquement possible pour le prestataire, la Région privilégiera l'utilisation de sa propre plateforme Microsoft Teams pour laquelle elle dispose actuellement de licences.

 

8- Question BPU ligne 183 : Pourriez-vous confirmer que cela consiste à fournir une assistance technique pour une plateforme que le titulaire aura lui-même fournie, pas pour une plateforme externe ?

Réponse :

        Oui, il s agit d'une assistance pour la mise en place et la gestion de la plateforme pour laquelle le titulaire aura lui-même fourni l'accès pour un prix à la ligne 182 du BPU

9- Question BPU ligne 186 : Pourriez-vous préciser ce à quoi vous faites références ? L'enregistrement de combien de canaux (combien de langues) ? Prix fixe pour un seul canal ? Enregistrement audio et/ou vidéo ? Diffusion par quel biais ? Sur quoi ? En interne ou en externe ? De combien de canaux ? Prix fixe pour un seul canal ? Les droits d'auteur des interprètes doivent-ils être compris ?

Réponse :

Il s'agit de l'assistance technique sur la gestion des enregistrements et des diffusions de chaque canal qui sera demandé. L'enregistrement sera audio en fonction de la plateforme proposée et de la demande du client. La diffusion pourra être faite en salle sur une partie présentielle de l'assistance via un système de diffusion propre au client et/ou fourni par le titulaire en complément d'une éventuelle diffusion virtuelle fourni par le titulaire ou par le client.

Le prix inclura la prestation complète, sans demande de complément ultérieur pour des droits d'auteur (cf. article 9 du CCTP et rappel sur la cession des droits inclus au BPU).

 

10- Question BPU ligne 189 : qu'entendez-vous par système de diffusion infra rouge ? Le système infra rouge lors d'installation de cabines est déjà prévu dans le prix par cabine.

Réponse :

Si utilisation d'une plateforme virtuelle de traduction sur une prestation en présentielle et/ou mixte, il faudra prévoir un système de diffusion du signal pour les personnes qui seront présentes en salle si demande de diffusion de multicanaux.

 

Bien cordialement

Liste des questions

Question n°1

Bonjour,

Je vous prie de trouver ci-dessous une liste de questions concernant le marché référencé 2021-090 :
CCTP p4 b. : Lorsque du matériel d’interprétation est commandé par un client, alors ce dernier est responsable de son utilisation. Toute perte ou dégradation du matériel doit donc être à la charge du client, principalement lors de la seule livraison et récupération de matériel léger (valises) sans intervention technique durant l’événement.
Lorsque le client commande du matériel, celui-ci ne peut être à la charge du titulaire uniquement lorsque la ligne du BPU « 14. Gestion des casques pour l'interprétariat simultané - Remise aux participants et récupération » est commandée. Le titulaire a donc à sa charge la sécurité du matériel.
Merci de confirmer cette distinction.

CCTP p4 c. : L’interprétation en langue des signes est spécifiée comme « langue française » dans le BPU ligne 80. Au regard du CCTP, pourriez-vous confirmer que la dernière phrase du paragraphe ne convient pas, et que les prestations en langue des signes se feront depuis le français vers le français uniquement. En cas d’intervention d’une langue étrangère, l’interprète en langue des signes devra bénéficier d’une interprétation orale depuis la langue étrangère vers le français, afin d’interpréter en langue des signes depuis le français vers le français ?

CCTP p4 d. : Pourriez-vous confirmer que le titulaire doit présenter une solution d’interprétation à distance avec une plateforme spécifique ? La Région ne souhaite pas travailler sur sa plateforme actuelle ? Le titulaire devra donc configurer les réunions sous son propre compte ?

CCTP p4 d. : Toutes les plateformes virtuelles ont une limite en termes de nombre de participants. Il n’est donc pas possible de confirmer que « Par l’intermédiaire de cette plateforme, toutes les langues demandées devront être accessibles et ne devront pas être limitées de même que le nombre de participants. ».

CCTP p5 article 3 : Pourriez-vous préciser ce que vous entendez par « exploitation technique pendant toute la durée de la manifestation » ?

CCTP p6 article 8 : Les conditions d’annulation ne nous semblent pas acceptables. En effet, programmer des prestations en mobilisant des interprètes et du matériel en amont, et pouvoir subir une annulation jusqu’à 3 jours avant l’événement en n’étant pas indemnisé du tout, n’est pas possible. Du temps de préparation aura été dédié et les ressources (humaines et matérielles) mobilisées ne pourraient pas être remobilisées sur un autre événement en cas d’annulation à seulement 3 jours. Pourriez-vous revoir ce délai de 3 jours en le remplaçant par 7 jours ? Et pourriez-vous revoir les 20% en cas d’annulation intervenant moins de 3 jours avant l’événement en le remplaçant par 70% car toute la préparation aura été faite ?

BPU ligne 182 : pourriez-vous confirmer que cela consiste uniquement à fournir l’accès à la plateforme d’interprétation à distance pour la durée mentionnée, sans action supplémentaire attendue ? Confirmez-vous que cette plateforme sera forcément fournie par le titulaire et que la plateforme du client ne sera pas utilisée ?

BPU ligne 183 : Pourriez-vous confirmer que cela consiste à fournir une assistance technique pour une plateforme que le titulaire aura lui-même fournie, pas pour une plateforme externe ?

BPU ligne 186 : Pourriez-vous préciser ce à quoi vous faites références ? L’enregistrement de combien de canaux (combien de langues) ? Prix fixe pour un seul canal ? Enregistrement audio et/ou vidéo ? Diffusion par quel biais ? Sur quoi ? En interne ou en externe ? De combien de canaux ? Prix fixe pour un seul canal ? Les droits d’auteur des interprètes doivent-ils être compris ?

BPU ligne 189 : qu’entendez-vous par système de diffusion infra rouge ? Le système infra rouge lors d’installation de cabines est déjà prévu dans le prix par cabine.

Message aux entreprises :

Réponse

Bonjour,


Les langues du Groupe A sont effectivement les plus utilisées et nous attendons donc les références de CV les plus solides sur ce groupe.

Néanmoins, il est utile de fournir également quelques CV représentatifs sur les autres groupes afin d'obtenir une offre la plus représentative possible de la part du candidat.

 

Bien cordialement.

Liste des questions

Question n°2

Bonjour,
Combien de CV par paire de langues souhaitez-vous évaluer ?
Est-ce que les CV pour les langues du groupe A (que l'on peut supposer être le groupe comprenant les langues les plus utiles pour vos besoins) suffisent pour l'évaluation de l'offre, ou bien souhaitez-vous des CV pour les paires de langues de tous les groupes (A, B et C) ?
Merci d'avance.
Cordialement



Attention, vos questions doivent respecter 3 règles :

  1. Aucun démarchage n'est autorisé via les questions. Dans ce cas nous nous réservons la possibilité de supprimer votre compte.
  2. Vous ne devez pas vous identifier dans votre question, vous le serez automatiquement par la plateforme.
  3. Votre question ne doit comporter aucun secret technique ou commercial, car elle sera retransmise en automatique à tous les candidats avec la réponse à votre question.

Votre question :


AWS - 97 rue Général Mangin - 38100 Grenoble - support-entreprises@aws-france.com
Editeur de solutions de dématérialisation - Marchés Publics - Contrôle de Légalité